Home Actualités des pays du G5 Gogui Zemal Frontière Mauritanie-Mali Grande Campagne de sensibilisation

Gogui Zemal Frontière Mauritanie-Mali Grande Campagne de sensibilisation

by Abdoul Salam Diagana

 

A quelques  1000 km  de Nouakchott , la capitale  de la République Islamique de Mauritanie  dans l’Est mauritanien  se  trouve  le  poste frontalier de  Gogui Zemal (Mauritanie).Deux localités ,deux Goki l’un mauritanien ;l’autre malien habités par des communautés hassanophones peulh , soninké et Bambara dans une parfaite symbiose . C’est ici qu’a lieu début novembre  le rassemblement  des   autorités politiques et administratives frontalières :  préfets,  maires, chefs de village,   leaders religieux,  représentants du groupe des jeunes, des  femmes, des représentants des transporteurs, des   éleveurs ; des commerçant, venant  de part et d’autre de la  frontières entre la Mauritanie et le Mali. 

L’objectif visé a travers cette rencontre  est de mener une sensibilisation sur l’importance de la sécurité et la coopération  pour relever les défis sécuritaires  dans la sous région et établir des relations de confiance d’entraide et de soutien mutuel entre les populations  de part et d’autre part  des frontières .Il est également question de faire adhérer les populations les communautés à la gestion des frontières La rencontre transfrontalière  est initiée par le projet «Renforcement de la coopération entre les institutions de Police du G5» (RCPG5) mis en œuvre depuis avril2017 dans les pays du G5 Sahel, qui est une composante du «Programme pour la création et le renforcement des unités de Police de plusieurs pays d’Afrique» financé par le Ministère Fédéral Allemand des Affaires Etrangères et exécuté, par la GIZ en collaboration avec le G5 Sahel  .

Au cours de la rencontre  , les éléments des Forces de  Défense et Sécurité ont fait des communications  sur les menaces terroristes , la criminalité transnationale organisée , des trafics de tous genres notamment la traite des etres humains  et la migration clandestine .

You may also like

Leave a Comment